Une créatrice Russe résidant en Israël a été conviée pour la première fois par la Fédération de la couture française à la saison Haute couture Printemps-Été 2017. Galia Lahav une femme représentant à elle seule une icône des robes de mariages de luxe. Ses Ces robes ont un style romantique à l’esthétique parfaite et  soucis des détails.

Le désigner Sharon Sever  accompagné de Galia Lahav ont vu les choses en grand en s’offrant un podium du Grand Palais. »Victorian Affair » s’inspire de l’époque victorienne Anglaise et de la « Belle Epoque » Française.  Ses deux périodes marquées par des changements majeurs tels que la Révolution industrielle ont été les fils conducteurs de cette collection.

​Ornements, jupes, traînes, broches et corsets étalent les richesses de l’ère Victorienne avec comme couleurs dominantes le noir, le rouge et le bronze sans oublier le blanc qui rappelle le leur marché de prédilection : les robes de mariage. L’utilisation de broderies anciennes et originales de la fin du XIXème siècle apporte une apparence chic, relevée elle aussi par le volume imposant des pièces. La maison Galia Lahav joue avec les différentes facettes de la transparence, et ose les déshabillés habillés : Tulles, laçages et dentelles admettent une fois de plus l’extravagance de la marque.

Touche  glamour pour le final qui accueille une robe de mariée au style emblématique : dos nu en dentelle ivoire, illusion  de chute de soie ainsi  leurs jupes en tulle et dentelle ivoire.

Categories: Fashion Week