Née en Juillet 2016, et invitée pour la première fois par la Fédération française de la couture le 26 janvier 2017, Hyun Mi Nielsen est le fruit du travail de Christine Hyun Mi Nielsen. Danoise née en Corée du Sud, elle étudie à Londres puis à Copenhague  et travaillera pour les plus grands tels que Givenchy, Balenciaga et Alexander McQueen en tant que Directrice de Studio PAP ou Chef de design.

Jeune femme au centre d’un lit, air pensif et visage mélancolique annoncent le ton de ce défilé. Robes aux courbes arrondies de mousseline blanches nuancent avec les  bustiers de cuirs noirs. Mannequins à la démarche ralenti évoluant sur le podium guidées par une bande son inquiétantes et sombre. Une collection très personnelle qu’elle a abordée avec nos confrères de l’AFP « C’est une collection très personnelle où j’exprime ma propre voix. Elle correspond à un moment triste de ma vie après un licenciement, où je me suis remise en question ». Un contraste entre les formes douces des pièces et l’esprit nostalgique des mannequins, la dureté se mêlant à la fragilité.

Le style Mi-gothique, mi- motarde ou voire mi- ange, mi- démon rappelle le style d’autres maisons dans lesquelles Christine HMN a acquis son expérience de styliste, tel qu’Alexander McQueen au style punk, motard. Une collection à la palette simple, utilisant le noir, le blanc, l’ocre ou encore le vert amande. L’originalité est tirée de la richesse des matières, le tulle, la mousseline ainsi que le cuir.

Categories: Fashion Week